Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic sur notre site. Vous consentez à l'utilisation de cookies si vous continuez à utiliser nos sites Web. Pour plus d'informations, lisez la page sur notre politique de confidentialité.
Affichage de contenus web
                 
Affichage de contenus web

Conditionnement sous atmosphère protectrice (MAP)

Lorsque l’on utilise de l’air pour emballer des denrées alimentaires, cela peut altérer les produits. Pensez à l’oxydation et à la contamination microbienne par des bactéries et des moisissures.

Comment peut-on éviter ces conséquences fâcheuses ? En emballant les denrées sous atmosphère protectrice (Modified Atmosphere Packaging).  Avec le MAP, on travaille avec des gaz qui sont en fait des éléments que l’on retrouve dans l’air (dioxyde de carbone, oxygène, azote), mais dans d’autres concentrations.


Pourquoi emballer sous atmosphère protectrice ?

Le but d’un emballage sous atmosphère protectrice est de réduire ou d’éliminer l’oxygène et d’augmenter la concentration de CO2 de 20 % au moins. Résultat ? Les bactéries et moisissures se développent moins rapidement. Seules exceptions : l’emballage de viande rouge ou les produits protégés contre le développement de bactéries anaérobies.

Le cas échéant, nous utilisons l’azote comme composant complémentaire.  Par exemple lorsque la solution de CO2 fait rétrécir l’emballage.


Vous souhaitez combiner plusieurs avantages ?

Commandez dans ce cas un mélange de gaz comprenant au moins deux composants. Le rapport idéal varie d’un produit à l’autre. Écoutez les conseils de Messer. Nous vous renseignons sur l’utilisation adéquate du gaz parfait pour des produits bien définis. Et nous assurons une livraison rapide, car nos mélanges standards sont prêts à l’emploi dans notre entrepôt, ou nous mélangeons le gaz sur place, dans des appareils spécialement conçus à cet effet.